L'homme de la Sierra de Pauline Libersart

Publié le 15 Décembre 2013

L'homme de la Sierra de Pauline Libersart

L'HOMME DE LA SIERRA

de Pauline Libersart

aux éditions Laska

Résumé:

Amélie est une héritière du Sud, élevée pour être une véritable dame. Hélas, la guerre civile a tout détruit sur son passage : sa maison, sa fortune et surtout, sa famille. Tentant de rejoindre un oncle et une tante installés dans l’Ouest, elle se retrouve seule et sans argent au cœur de la Sierra Nevada. Un rancher taciturne lui offre alors sa protection, mais il y a un prix...

Dallas vit seul sur ses terres, tel un paria. Quand le hasard met sur son chemin la jolie Amélie, il saisit sa chance d’obtenir un peu de compagnie. Il est loin de réaliser qu’il a affaire à une demoiselle de la bonne société... Lui qui est plus habitué aux bêtes qu’aux humains, comment réussira-t-il à la séduire, pas seulement pour une nuit, mais pour la vie ?

43 000 mots (novella)

« Pour moi, c’est une histoire qui va crescendo et se termine en apothéose. ... Je dis un énorme bravo à l’auteur et je la remercie pour cette histoire magnifique. » Fabiola Chenet (auteure dePassion et Conséquences)

« ... j’étais dans l’histoire et j’avais envie de continuer encore et encore. À la moitié du roman, j’avais déjà envie d’avoir le prochain de Pauline ! Je savais que j’allais aimer et je ne me suis pas trompée. Coup de cœur ! » Jo Ann von Haff (auteure de La Réelle Hauteur des hommes)

La chronique de Lisa McLivres:

 

Avec un titre aussi évocateur qu’un bon western de la Metro-Goldwyn-Mayer des années 50, L’homme de la Sierra de Pauline Libersart attire autant qu’il surprend. Comment résister à l’appel d’une romance sur le thème des « cowboys » et en plus écrit par une auteure française ? Impossible en ce qui me concerne! Amoureuse des cowboys, je n’ai pu résister et me suis lancée dans cette lecture à l’aveugle et ce fut une excellente surprise.

Alors que la guerre de Sécession est finie, un autre combat commence pour la jeune Amélie qui a dû faire face à la perte de son domaine et de ses parents. Avec les restrictions et les pertes financières de son père, son statut de « Belle du Sud » à la vie dorée et protégée, va devenir celui d’une simple femme qui devra lutter pour survivre et n’aura d’autre choix que de mettre de côté tout ce qui appartient à son ancienne vie.

Sans le sou et sans protection, Amélie va fuir la ville où le danger est trop présent pour une toute jeune femme comme elle. Après avoir échappé à une agression qui aurait pu être lourde de conséquences, elle décide de prendre la route, seule, pour rejoindre ce qui lui reste de famille. Mais traverser la Sierra Nevada seule et sans protection relève de l’inconscience. Pourtant, dès la première nuit, sa route croisera celle d’un homme mystérieux et inquiétant qui lui offrira sa protection contre une chose qu’elle n’aurait jamais imaginé…

L’histoire se met en place dès les premières pages du livre, nous invitant à rapidement comprendre la teneur des évènements. Alors que la relation qui va naître entre Dallas et Amélie diffère un peu de celles des autres romances, elle nous paraît finalement très cohérente par rapport au contexte et apporte une touche de réalisme très intéressante. C’était osé de la part de l’auteure de démarrer la relation des héros de cette façon-là, et je trouve qu’elle réussit parfaitement son pari (si tant est que s’en fut un !).

Le personnage de Dallas nous apparaît comme un vrai cowboy, un de ceux que l’on pourrait voir dans les westerns avec Clint Eastwood, taciturne, mutique et maniant ses revolvers comme personne. Mais là où l’on pourrait trouver son personnage trop « brut de décoffrage » pour une romance, Pauline Libersart mène très bien sa barque en nous révélant par moment les pensées intimes de ce personnage. Et on découvre un homme d’exception qui par des gestes et des regards peut remplacer de très longs discours inutiles.

Amélie est une jeune femme qui a toujours connu une vie de privilégiée, alors lorsqu’elle se retrouve en pleine Sierra Nevada avec pour « protecteur » un cowboy sombre et imposant, elle devra faire ressortir toute la force qu’elle a en elle. Et de la force elle en a. Elle ne se laisse pas facilement abattre, et bien que ses choix soient contestables aux yeux des autres, elle sait qu’elle n’en a pas d’autre. Choisir est devenu un luxe qu’elle ne peut plus se permettre et, cela, elle l’a bien compris.

Au fil des pages, nous voyons évoluer la relation entre les deux héros, de façon lente et progressive… à la manière d’un domptage mutuel que l’un et l’autre devra mener. La passion n’a pas sa place dans ce « couple » particulier, le rapprochement se fait en douceur et avec tendresse pour finir par faire surgir des sentiments beaux et forts.

J’ai été émue par leur histoire. Certains passages sont intenses en émotions de par le peu d’échange oral justement entre les personnages, ce qui permet d’accentuer la tension physique entre eux et en même temps radoucir le tout en le rendant extrêmement romantique par moment, où tous les mots peuvent paraître superflus.

En résumé, je dirais que mon envie de découvrir cette histoire s’est soldée par une très bonne surprise et je remercie les Éditions Laska de m’avoir permis de passer un excellent moment de lecture.

L'homme de la Sierra de Pauline Libersart
L'homme de la Sierra de Pauline Libersart

Rédigé par Lisa McLivres

Publié dans #Romances Historiques

Repost 0
Commenter cet article