Lady Flibuste, tome 4 - série "De Warenne" de Brenda Joyce

Publié le 17 Décembre 2013

Lady Flibuste, tome 4 - série "De Warenne" de Brenda Joyce

LADY FLIBUSTE

LES DE WARENNES, TOME 4

de Brenda Joyce

aux éditions Harlequin, collection Best Sellers

Quatrième de couverture:

Jamaïque et Londres, 1820. Fille unique d'un célèbre pirate et d'une lady qui a refusé d'épouser son amant quand elle s'est retrouvée enceinte, Amanda Carre, dix-sept ans, n'a jamais connu sa mère. Dès sa naissance, son père l'a emmenée vivre avec lui sur son bateau, et, dès lors, Amanda n'a eu d'autre horizon que celui de l'océan et des voyages. Sauvage et passionnée, elle s'habille comme un homme et n'a peur de rien - jusqu'au jour où le destin la foudroie : son père, son seul repère en ce monde, a été arrêté en Jamaïque et, sur décision des autorités de l'île, va être pendu ! Bouleversée, Amanda fait irruption, pistolet au poing, dans le bureau du gouverneur au moment même où Cliff de Warenne, capitaine marchand au service de la Couronne, s'y trouve. Devant Warenne stupéfait, Amanda menace le gouverneur de mort, puis, se ravisant, promet de se donner à lui s'il gracie son père...

La chronique de Lisa McLivres:

 

Voici le petit dernier sorti de ma PAL dans le cadre de mon challenge « Lecture imposée du mois », et je vous remercie toutes de m’avoir guidé vers lui !

Issu de la série des « De Warenne », Lady Flibuste en est en fait le 4ème tome, mais on peut tout à fait le lire indépendamment des autres ou dans un autre ordre. Enfin de présume… Même en ayant les autres dans ma PAL je n’ai pas senti de soucis particulier en commençant par celui-ci.

Nous avons ici une histoire sur fond de piraterie (un léger fond hein, n’imaginez pas embarquer pour une histoire pleine de combats entre pirates et corsaires !) avec comme point de départ de la romance un élément qui m’a, je l’avoue, intéressé et intrigué dès le départ, c’est-à-dire une histoire d’amour entre une toute jeune fille de 17 ans et un homme plus âgé (enfin… il n’a même pas 30 ans hein !). Ah… mon fantasme d’adolescente… Rencontrer un home beau et viril, incarnant la protection et la passion… Bref, c’est un thème que j’aime beaucoup (encore aujourd’hui alors que je n’ai plus 17 ans ! bizarre…).

Cette toute jeune fille donc, Amanda Carre dite « la Sauvage », vient demander avec désespoir l’acquittement de son père auprès du gouverneur qui s’apprête à le faire pendre pour actes de piraterie. Abandonnée par sa mère et n’ayant que son père pour s’occuper d’elle, elle est prête à toutes les extrémités pour plaider sa cause. Elle ira jusqu’à proposer ses faveurs au gouverneur pour empêcher la pendaison. Mais la présence le jour même du capitaine Cliff de Warenne dans le bureau du gouverneur va mettre son plan en péril. De libertin notoire, Cliff va se retrouver protecteur d’Amanda poussé par le besoin de la mettre en sécurité et par cette irrésistible et incommodante attirance qui l’empêche de s’éloigner de la jeune fille.

Alors oui, j’aime ces histoires romanesques où l’héroïne est jeune (dans la limite du raisonnable bien sûr et en rapport avec un contexte historique précis !) et naïve, et qui finit par s’éprendre du bel et expérimenté héros. Loin d’accepter son attirance, Cliff la combattra même, car il est plutôt de nature à être attiré par les femmes plus mûres (God bless the romances !!) et distinguées. Cette lutte incessante qu’il mènera pour l’empêcher de mettre la jeune et belle Amanda dans son lit est très agréable à lire. On suit ses questionnements, ses faiblesses et parfois sa raison sera noyée dans les tourments de son désir pour elle.

Au fil des pages, nous découvrons cet amour qui naît, grandit mais reste impossible. L’honneur et le devoir qui habitent Cliff seront autant de barrières qui l’empêcheront de déclarer sa flamme. Amanda, qui ne connaît rien à l’amour et qui ne voit son salut qu’en devenant la maîtresse de son bienfaiteur tentera par tous les moyens de s’inviter dans son lit. Le pauvre Cliff aura bien du mal à se retenir face à ses avances…

Afin de lui permettre de retrouver sa mère, cette femme qui l’a « laissée » à son père lorsqu’elle n’était encore qu’une toute petite fille, Cliff fera tout pour transformer Amanda en la jeune fille distinguée et bien née qu’elle est en droit d’être. Et c’est ce qui m’a le plus gêné dans l’histoire… Cette volonté que tous auront, Amanda elle-même, de la changer complètement, de faire de la «Sauvage » une jeune femme digne de la bonne Société londonienne. Ayant vécu ses 17 premières années avec son père, à bord d’un bateau pirate avec tout ce que cela implique, elle s’est forgé un caractère bien trempé, avec une capacité à la navigation et au combat au-dessus de celle de certains hommes. Je n’ai pas trop compris cette détermination de la rendre quelqu’un d’autre, une petite chose fragile, comme si un homme comme Cliff ne pourrait céder qu’à une jeune femme aux manières aristocratiques. Pour le romantisme on repassera donc…

Mais malgré cela, cette histoire se lit avec beaucoup de plaisir. J’ai du coup très envie de sortir les autres tomes de cette série de ma PAL.

Livre lu dans le cadre du "challenge Lecture Imposée du mois" - Décembre 2013

Livre lu dans le cadre du "challenge Lecture Imposée du mois" - Décembre 2013

Lady Flibuste, tome 4 - série "De Warenne" de Brenda Joyce

Rédigé par Lisa McLivres

Publié dans #Romances Historiques

Repost 0
Commenter cet article